La rupture du ligament croisé crânial chez le chien et chez le rottweiler

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien et chez le rottweiler

Le ligament croisé crânial est le ligament qui assure la stabilité du genou. En cas de rupture, l’articulation du genou devient instable et une boiterie du membre postérieur survient aussitôt.

Quels sont les causes de la rupture du ligament croisé crânial chez le chien et chez le rottweiler ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une rupture du ligament croisé crânial. Il y a des risques de rupture du ligament si les constituants des articulations ont déjà subi des fragilisations antérieures (les articulations n’ont pas l’habitude d’être confrontées à des exercices physiques intenses ou le ligament lui-même présente des maladies qui l’aura affaibli)
L’une des causes possibles de la rupture du ligament peut-être tout simplement un faux mouvement. Les chiens obèses peuvent aussi être victime de cette maladie puisque les ligaments subissent des tensions beaucoup plus importantes.
Chez les petites races, les luxations chroniques de la rotule sont fréquentes conduisant à une inflammation chronique de l’articulation. Les ligaments deviennent ainsi fragiles à cause du changement des forces qui leur sont appliquées.
La cause de la maladie peut aussi être d’origine génétique.

rupture du ligament croisé crânial chez le chien

rupture du ligament croisé crânial chez le chien

Quels sont les symptômes d’une rupture du ligament croisé crânial chez le chien et chez le rottweiler ?

Lorsqu’il y a rupture du ligament, le chien commence à ressentir des douleurs dont l’intensité dépend de la gravité de la rupture. Pour une blessure pas encore très grave, le phénomène de boiterie n’apparait qu’après la réalisation d’efforts physiques intenses, sinon elle progresse en fonction du temps.
Le chien n’arrive plus à plier complètement son genou lorsqu’il s’apprête à s’assoir. Cette rupture peut toucher les deux membres et entrainer une immobilisation de l’animal en position assis. Dans la moitié des cas, les chiens qui auront subit une rupture du ligament croisé crânial de l’un de ses membres rencontreront la même complication sur l’autre membre dans l’année qui suis.

Comment diagnostiquer une rupture du ligament croisé crânial chez le chien et chez le rottweiler ?

Dès les premiers symptômes, il faut amener le chien chez un vétérinaire. Ce dernier va pouvoir effectuer une manipulation adapté appelé «  signe du tiroir » si l’inflammation du genou ne constitue pas un gène. Cette manipulation consiste à vérifier si le tibia à la possibilité d’avancer par rapport au fémur, ce qui est impossible si le ligament croisé crânial n’est pas touché.

Il est aussi possible de réaliser une radiographie et une échographie. La radiographie permettra de mettre en évidence, non la rupture du ligament croisé mais, la position que prend le tibia par rapport au fémur tandis que l’échographie permettra de visualiser le ligament en question.

D’autre moyen comme l’IRM ou l’Arthroscopie sont également possible.

Comment traiter une rupture du ligament croisé crânial chez le rottweiler ?

Le traitement de cette maladie se fait par chirurgie. Il existe plusieurs techniques qui dépendent de l’anatomie du chien. Ces techniques de chirurgie consistent à empêcher l’apparition d’une arthrose, enlever les douleurs causer par l’inflammation et surtout stabiliser l’articulation.

En attendant la chirurgie, un traitement médical est possible en utilisant des antalgiques pour soigner la douleur et des chondroprotecteurs pour limiter les lésions du cartilage articulaire.

Autres articles intéressants

L’ostéochondrite de l’épaule chez le chien et chez le rottweiler
Les anomalies lombo-sacrées chez le chien et le rottweiler
La gastrite chez le chien et chez le rottweiler
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser une réponse

  

  

  

Time limit exceeded. Please complete the captcha once again.