La chenille processionnaire, un danger grave pour le chien !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Niché dans les pins, la chenille processionnaire se développe pendant la période du printemps (de fin janvier jusqu’à mi-avril). Le temps commence à être clément et on a tendance à sortir avec notre chien plus longtemps. Mais attention, cet insecte est un véritable danger pour notre chien.

La chenille processionnaire c’est quoi ?

Le terme processionnaire vient du fait que les chenilles se baladent en procession (à la suite).

procession de chenille, danger pour le chien et le chatVoici un nid de chenilles processionnaires, des débats pour l'arbre mais également dangereux pour notre chien 

Les chenilles se nourrissent des aiguilles de pins, ou des feuilles de chênes. Le principe de leur cycle, c’est de nicher dans les arbres, puis quand la température devient plus chaude, elles descendent pour se mettre sous terre et renaitre en papillon, puis pondre dans les arbres etc… (si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille Wikipédia sur ces insectes).

Il existe différent type de chenille, mais on retrouve principalement 2 catégories :
– la chenille processionnaire du chêne :

Cette chenille comme son nom l’indique, niche dans les chênes. On la retrouve à partir du mois de Mars jusqu’à Juillet/Aout parfois même jusqu’à Septembre.

– la chenille processionnaire du pin (à la fois dans les pins et parfois également sur les cèdres) :

On reconnait les nids de ces chenilles par les cocons assez grand (voir photo ci-dessus). Elles commencent à sortir de leur nid à partir de fin Janvier jusqu’à Avril voire le mois de Mai (tout dépend de la température). C’est à ce moment que ces chenilles deviennent dangereuses aussi pour l’homme que pour notre chien.

Comment éviter que votre chien n’y touche ?

Si vous avez un jardin avec des arbres :
Chaque début d’année, penser à vérifier si vous n’avez pas de nid aussi bien dans les chênes que dans les pins.
Sachant que même si vous n’avez pas d’arbre, il suffit que la « procession » se fasse dans votre jardin pour que votre chien joue avec et se retrouve en danger.
Pensez donc à bien inspecter votre jardin !

Si vous sortez balader avec son chien :
Si vous sortez balader votre chien, même remarque qu’au-dessus, les chenilles se trouvent parfois sur le chemin de promenade. Je conseille dans ce cas de le tenir en laisse, et que le maître passe devant pour éviter tout problème.

Bien évidemment, ces conseils ne sont valables que dans les zones où il y a un risque de présence de ces chenilles. Pour indication, voici une carte publiée par l’Inra sur l’avancée de celle du pin. Concernant celle du chêne, vous avez toutes les informations sur ce site de l’Inra également.

carte des chenilles processionnaires du chene pour les balades du chien

Processionnaire du chêne

carte des chenilles processionnaires du pin pour les balades du chien

Processionnaire du pin

Pourquoi c’est un danger pour notre chien ?

La chenille processionnaire n’est pas qu’un simple danger, c’est un danger grave pour les chiens (également les chats). Ces chenilles sont dotées de nombreux long poils qui sont très légers et qui sont chargés d’une substance très urticante, la protéine qui porte le nom de thaumétopoéïne.

Pour faire simple, cette protéine entraine une urticaire qui pose des gros soucis. Votre chien peut mourir d’asphyxie, perdre une partie de sa langue, une partie de ses babines…

Mise en situation banale :
Vous vous promenez avec votre chien et tout d’un coup, il marche sur une chenille processionnaire. Les coussinets de sa patte seront pleins de poils. Sa patte va lui démanger et il va avoir tendance à lécher la patte. 1ère conséquence, les poils vont encore plus s’enfoncer dans ses coussinets. 2ème conséquence, il va avoir des poils au niveau de son museau, sa langue, et peu tout à fait en avaler, et c’est là que les choses se compliquent.

Dans le paragraphe suivant, je vais vous expliquer les principaux signes cliniques que l’on peut retrouver sur un chien ayant eu un contact avec des chenilles.

Quelles sont les signes montrant que notre chien a eu un contact avec des chenilles processionnaires ?

Dans la grande majorité des cas, il y aura réaction allergique, il se grattera puis suivant la densité de sa réaction, il y aura un gonflement (du museau, de la tête dans certain cas) et parfois des vomissements. Ce qui se passe n’est pas très compliqué à comprendre. Votre chien à la tête qui gonfle, son entrée d’air sera obstruée et par conséquent, il aura du mal à respirer.

Attention car certaines races de chien ont tendance à ne pas être trop sensible à la douleur (je pense au Staff par exemple). Comme je le dis souvent, il faut regarder le langage corporel de votre chien, il vous indique beaucoup d’informations.

Que faire en cas de contact avec notre chien ?

La solution suite à un contact entre votre chien et une chenille processionnaire, c’est en premier lieu, de rincer avec de l’eau l’endroit où vous supposer le contact. Ne pas utiliser d’eau chaude et ne surtout pas frotter car vous risquez de faire empirer les choses. (L’eau chaude dissout la protéine et le frottement va faire rentrer encore plus les poils dans la peau de votre chien.

Dans tous les cas, si vous avez un doute sur ce genre de chose, ne perdez pas de temps et foncez direct chez le vétérinaire ! (C’est la première fois que j’utilise le rouge sur mon site, ce n’est pas pour rien, c’est qu’il y a urgence! Méfiez-vous de ces chenilles, votre chien peut-être en danger !)

Plus tôt le diagnostic sera fait, plus vite votre chien sera guéri et n’aura pas de séquelles.

Pour information, la plupart du temps, le vétérinaire fera une piqure de cortisone pour désamorcer l’effet allergisant, ensuite il faudra que votre chien fasse un traitement d’antibiotique et d’anti inflammatoires. Parfois simplement des antihistaminiques

Si votre chien touche une chenille processionnaire, contactez les urgences vétérinaires !
Pour information, vous pouvez trouver la liste des vétérinaires ici.

Comment lutter contre les chenilles processionnaires ?

Si vous avez un jardin que vous avez des chenilles dans un arbre :
– Faites appel à un professionnel pour faire enlever le nid (ou faites-le vous-même, attention, il y a également danger pour vous). Pensez à tout brûler.
– Mettez en place des pièges naturels :
– Le piège écologique qui se fixe autour de l’arbre,
– Le piège au phéromone pour capturer les papillons qui sont à l’origine des œufs des chenilles processionnaires,
– Faire venir l’ennemi numéro 1 de ces insectes, les mésanges. Acheter 1 ou 2 nichoirs de mésanges et placez-les dans vos arbres, c’est jolie et vous rendez service à la nature.

la mésange, pour lutter contre les chenilles processionnaires

Si vous avez un jardin et que vous voyez passer des processions de chenille :
– Ne sortez pas votre chien, ou prévoyez un espace extérieur permettant à votre animal d’être en sécurité,
– Contactez votre mairie pour prévenir de la présence des chenilles.

Si vous vous promenez et que vous voyez des nids de chenille :
– Rentrez chez vous avec votre chien,
– Contactez la mairie pour indiquer la présence de nid.

 

Conclusion :

Si vous devez retenir une chose de ces insectes, si votre chien est en contact avec des chenilles processionnaires, foncez chez votre vétérinaire et s’il est fermé, n’attendez pas, trouver un vétérinaire de garde.

N’hésitez pas à me faire des retours si vous avez vécu ce genre de situation.

Autres articles intéressants

Comment avoir un gros chien en appartement ? 6 Conseils et astuces !
Voyager avec son chien, comment faire ? Aides, astuces et conseils
Votre chien mange vos vêtements ou vos meubles ? comment faire ?
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser une réponse

  

  

  

Time limit exceeded. Please complete the captcha once again.